Home / Mousses et crèmes / Riz au lait au caramel de Christophe Michalak

Riz au lait au caramel de Christophe Michalak

Riz au lait au caramel de Christophe Michalak

Je n’avais jamais fait de riz au lait, pourtant j’adore ça! Alors, pour être sûre d’en réussir un qui vaille la peine, je me suis tournée vers les grands de ce monde. Et c’est Michalak qui m’a séduite, avec sa proposition d’allier caramel et riz au lait. Il propose cette recette dans son livre « Le gâteau de mes rêves ».

 

 

le gâteau de mes rêves Michalak riz au lait

 

Les proportions de la recette sont assez hallucinantes: pour 80 g de riz, on doit ajouter 750 g d’un mélange de crème et de lait. J’étais sceptique, persuadée d’avoir repéré une erreur dans le bouquin du chef! Et bien, non… (Je ne vous invite pas à faire le calcul des calories!).

Dans sa recette, Michalak propose de réaliser en plus un caramel liquide à ajouter tiède sur le riz au lait au moment de la dégustation. J’étais partante, pensez-vous, jusqu’à ce que je goûte le riz au lait encore dans la casserole. C’est tellement sucré que je n’envisage même pas de lui ajouter encore une couche de caramel! Pourtant, vraiment, le sucre ne me fait habituellement pas peur… Mais pour une fois, je ne vois pas du tout l’intérêt!

 

  • Éléments perturbateurs (pour 500 g de riz au lait)

– 80 g de riz rond (indispensable! C’est le même riz que pour le risotto (plus ou moins), on le trouve en grande surface sans souci)

– 240 g d’eau

– 75 g de sucre

– 250 g de crème (vous commencez à le savoir, je prends toujours de la 30% de MG)

– 500 g de lait entier

– 1 gousse de vanille

 

  • Péripéties

Il faut tout d’abord blanchir le riz, afin qu’il libère une partie de son amidon. Cela permettra au riz au lait de moins coller et de ne pas avoir une texture trop pâteuse.

– Mettez le riz dans une casserole avec les 240 g d’eau (= le triple de son poids). Portez à ébullition, puis égouttez et réservez.

– Versez le sucre dans une casserole (j’ai pris une casserole à fond épais de 20 cm de diamètre) et faites-le chauffer à feu moyen.Surveillez-le!

-Pendant ce temps, faites chauffer ensemble la crème et le lait (au micro-ondes ou dans une casserole, au choix!)

– Lorsque le sucre s’est transformé en caramel ambré, ajoutez-y le lait et la crème petit à petit. Cela va faire de gros bouillons, attention aux projections!

états du caramel pour riz au lait caramel Michalak

Les différentes étapes de cuisson du caramel

 

Si le caramel masse et durcit, pas de stress, on ne jette pas la casserole par terre: mélangez constamment, il va finir par fondre! S’il résiste, enlevez-le de la casserole, mettez-le dans un bol au micro-ondes. 2 minutes à  pleine puissance, et vous pourrez le réincorporer avec le reste!

 

– Incisez la gousse de vanille et mettez les 2 parties dans le lait.

– Lorsque le mélange bout, ajoutez le riz. Maintenez une chaleur moyenne.

– Mélangez sans cesse jusqu’à ce que le riz ait bu la majorité du liquide. Cela prend environ 20 minutes, tout dépend de la puissance de votre taque ou plaque de cuisson et, surtout, de la manière dont vous aimez votre riz au lait. Si vous le préférez bien sec, laissez peu de liquide. Si, comme moi, vous l’aimez un peu baveux, il faut qu’il reste une couche de liquide au-dessus du riz.

 

Attention, le riz continue à absorber le liquide en refroidissant!

 

riz au lait caramel Michalak

 

-Ôtez la gousse de vanille.

– Mettez votre riz au lait dans un plat ou dans des verrines. Laissez bien refroidir avant de conserver au frigo, protégé des odeurs par un film alimentaire.

riz au lait caramel Michalak

Que lire en mangeant du riz au lait au caramel?

J’aurais tout simplement pu vous parler du livre « Le gâteau de mes rêves » de Michalak, mais il fera l’objet d’un article à part entière (nouvelle rubrique à venir pour 2015!).

La période des fêtes (qui rime avec fin des examens, corrections et autres joyeuses remises larmoyantes des bulletins) me rend toujours fort nostalgique. Tout remonte à la surface, tout et rien finalement. Ce texte écrit par Marceline Desbordes-Valmore me transporte, m’attriste et, tout à la fois, me remplit d’espoir.

Les séparés

N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre.
Les beaux étés sans toi, c’est la nuit sans flambeau.
J’ai refermé mes bras qui ne peuvent t’atteindre,
Et frapper à mon cœur, c’est frapper au tombeau.
N’écris pas !

N’écris pas. N’apprenons qu’à mourir à nous-mêmes.
Ne demande qu’à Dieu… qu’à toi, si je t’aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m’aimes,
C’est entendre le ciel sans y monter jamais.
N’écris pas !

N’écris pas. Je te crains ; j’ai peur de ma mémoire ;
Elle a gardé ta voix qui m’appelle souvent.
Ne montre pas l’eau vive à qui ne peut la boire.
Une chère écriture est un portrait vivant.
N’écris pas !

N’écris pas ces doux mots que je n’ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon cœur ;
Que je les vois brûler à travers ton sourire ;
Il semble qu’un baiser les empreint sur mon cœur.
N’écris pas !

 

Julien Clerc l’a porté en chanson et, ma foi, c’est plutôt réussi! A écouter ici, ne fût-ce que pour l’émotion qu’il confère à ce poème.

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !


One thought on “Riz au lait au caramel de Christophe Michalak

  1. LudivineL

    09 jan on 2015 at 20:14

    Il me fait vraiment envie ce dessert !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *