Home / Biscuits / Biscuits sablés au cacao et à la confiture de framboises, groseilles et vanille

Biscuits sablés au cacao et à la confiture de framboises, groseilles et vanille

sablés cacao confiture framboise groseille vanille

Oui, je tombe dans le piège des cœurs! Voilà, c’est dit… On peut passer à la recette? :)

J’avais envie de chocolat et, contrairement à mon goûteur favori, j’adore le marier avec des fruits rouges. Ce n’est certes pas d’une originalité transcendante, mais qu’est-ce que j’aime les inconditionnels classiques!

La recette n’est pas compliquée: la pâte sablée se réalise rapidement et est simple à travailler; vous pouvez même prendre de la confiture toute faite! J’envisage de tester une formule avec un fourrage au caramel ou à la pâte de pistache, mais j’ai peur que ce soit trop pesant. Quoi qu’il en soit, pour le moment, la version chocolat-fruits rouges me convient!

sablés cacao confiture

  • Éléments perturbateurs (pour +-30 biscuits)

Pâte sablée

– 170 g de farine

– 30g de cacao sans sucre (Van Houten)

– 70 g de beurre froid en morceaux

– 70 g de sucre impalpable

– 55 g d’œuf entier

 

Confiture de framboises et groseilles

– 50 g de framboises (fraîches ou surgelées)

– 50 g de groseilles (fraîches ou surgelées)

– 80 g de sucre

– une gousse de vanille

 

  •  Péripéties

Préparez la pâte sablée :

– Dans un grand bol, mettez la farine, le cacao et les morceaux de beurre.

– Mélangez en faisant passer délicatement les ingrédients entre vos mains comme vous le feriez avec du sable. Le mélange doit être fin et homogène.

– Ajoutez l’œuf, le sel et le sucre impalpable. Mélangez avec une maryse pour obtenir une boule de pâte homogène.

– Enveloppez cette boule dans du film alimentaire et gardez-la au moins 3 heures au frigo.

-Préchauffez votre four à 170°C. Sortez-en la plaque.

– Étalez la pâte sur une épaisseur de 4-5 mm. Avec votre emporte-pièce le plus grand, détaillez les biscuits. Dans la moitié d’entre eux, emporte-piecez une forme plus petite.

pâte sablée cacao découpe emporte-pièce

– Placez-les délicatement sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone. Enfournez pour 12 minutes. A la sortie du four, attendez quelques minutes pour qu’ils durcissent puis placez-les sur une grille.

cuisson pâte sablée cacao four

Un intrus s’est glissé entre les cœurs…

 

Réalisez la confiture:

– Dans une casserole, mettez les fruits et le sucre. Faites chauffer à feu doux pendant une trentaine de minutes: les fruits doivent être fondants.

– Mettez la confiture dans un récipient, et plantez-y la gousse de vanille coupée en deux.

-Laissez totalement refroidir.

confiture groseille framboise vanille

Procédez enfin au montage des biscuits:

– Étalez de la confiture en fine couche sur une forme pleine, jusqu’à 2 millimètres du bord environ.

– Placez une forme creusée sur le biscuit, pressez délicatement.

– Conservez les biscuits dans une boîte en fer. Dégustez-les rapidement, car la confiture risque d’humidifier les sablés.

biscuits sablés cacao confiture

Que lire en croquant un sablé au cacao fourré à la confiture?

J’ai longtemps nié être une romantique, et pourtant…

J’adore lire les correspondances amoureuses des auteurs célèbres, et plus encore lorsqu’ils sont francophones (je vous avais déjà parlé ici d’une adorable lettre de Flaubert). Cette fois, c’est Alfred de Musset qui m’émeut par sa déclaration à George Sand (Amantine Aurore Dupin, de son vrai nom). Leur tumultueuse relation aura au moins eu le mérite de produire des écrits d’anthologie (si ce n’est cette étrange manie qu’avait Musset d’appeler sa compagne par son surnom masculin).

 * * *

Mon cher George,

J’ai quelque chose de bête et de ridicule à vous dire. Je vous l’écris sottement, au lieu de vous l’avoir dit au retour de cette promenade, j’en serai désolé ce soir. Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu’ici. Vous me mettrez à la porte et vous croirez que je mens : je suis amoureux de vous, je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous. J’ai cru que je m’en guérirais, en vous voyant tout simplement à titre d’ami. Il y a beaucoup de choses dans votre caractère qui pouvaient m’en guérir. J’ai tâché de me le persuader tant que j’ai pu ; mais je paye trop cher les moments que je passe avec vous. J’aime mieux vous le dire, et j’ai bien fait, parce que je souffrirai bien moins pour m’en guérir à présent, si vous me fermez votre porte.

Cette nuit j’avais résolu de vous faire dire que j’étais à la campagne ; mais je ne veux pas vous faire de mystères ni avoir l’air de me brouiller sans sujet.

Maintenant George, vous allez dire : « Encore un qui va m’ennuyer », comme vous dites. Si je ne suis pas tout à fait le premier venu pour vous, dites-moi, comme vous me l’auriez dit hier en me parlant d’un autre, ce qu’il faut que je fasse ; mais, je vous en prie, si vous voulez me dire que vous doutez de ce que je vous écris, ne me répondez plutôt pas du tout. Je sais comme vous pensez de moi, et je n’espère rien en vous disant cela. Je ne puis qu’y perdre une amie et les seules heures agréables que j’aie passées depuis un mois. Mais je sais que vous êtes bonne, que vous avez aimé, et je me confie à vous non pas comme à une maîtresse, mais comme un camarade franc et loyal. George, je suis fou de me priver du plaisir de vous voir pendant le peu de temps que vous avez encore à passer à Paris avant votre voyage à la campagne et votre départ pour l’Italie, où nous aurions passé de belles nuits, si j’avais de la force. Mais la vérité est que je souffre et que la force me manque.

Alfred de Musset

* * *





Rendez-vous sur Hellocoton !


One thought on “Biscuits sablés au cacao et à la confiture de framboises, groseilles et vanille

  1. Adeline

    13 mar on 2015 at 17:56

    Ils sont superbes. bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *